Netflix 10 séries à regarder entre filles
Netflix

Netflix : 10 séries à regarder entre filles

Toujours là pour toi

Basée sur le roman à succès Firefly Lane de Kristin Hannah, Toujours là pour toi suit le quotidien de deux amies, depuis leur rencontre dans les années 70, en passant par les années 80, jusqu’à leur vie de quarantenaires.

Un drama sentimental comme on les aime, où s’entremêlent histoires d’amitié, d’amour et trahisons en chaîne; le tout dans une ambiance très feelgood. Tout ce qu’il faut pour une série bien girly. D’un point de vue très personnel, j’ai adoré les retours dans le passé et les décors vintage à souhait.

Lovesick

Rendez-vous de l’autre côté de la Manche où Dylan, la vingtaine, découvre qu’il a la Chlamydia. Accompagné d’Evie et Luc, il lui faut recontacter toutes les personnes avec qui il a eu des relations intimes.

Lovesick est une vraie comédie romantique, drôle, mordante et un rien immature, où chacun des héros fait face aux fantômes de ses relations passées. J’y ai retrouvé un petit côté How I Met Your Mother, même si HIM reste indétrônable ! Y’a pas de débat (on vous voit les fans de Game of thrones).

Love and anarchy

Changement de décor. En route pour une maison d’édition de Stockholm, où deux êtres que tout opposent se livrent à un jeu de séduction pour le moins étrange. Sofie, mariée et mère de deux enfants, et Max (très) jeune expert informatique ne reculent devant aucun défi pour ajouter un grain de folie à leur quotidien ennuyeux.

J’ai aimé l’esprit décalé de Love and Anarchy, pleine d’humour et de cynisme tout en abordant des thèmes comme le harcèlement sexuel ou la maltraitance psychologique.

Dead to me

En cherchant l’identité du chauffard qui a tué son mari, Jen se lie d’amitié avec une veuve plutôt excentrique dans un groupe de soutien… mais son histoire sème le doute.

Si la série ressemble à un énième drama, c’est une comédie psychologique intrigante, façon Desperate Housewives que nous offre finalement Netflix. Un bon programme à binge-watcher d’urgence !

Duchesse

Duchesse, c’est l’histoire de Katherine, une mère célibataire dotée d’une personnalité excentrique, prête à tout pour avoir un deuxième enfant. Le hic, c’est que les prétendants ne se bousculent pas à sa porte… Qu’à cela ne tienne, Katherine va demander l’aide de son ex-époux, un marginal avec qui les disputes sont nombreuses.

Si la série peut paraitre un peu légère au premier abord, « Duchesse » se révèle être très rapidement un condensé d’humour loufoque porté par des personnages aussi atypiques qu’attachants.

Friends from college

Vingt ans après la fin de leurs études, un groupe d’amis qui s’étaient rencontrés à la fac se retrouvent, lorsque deux d’entre eux décident d’emménager à New York.

Au croisement entre Friends et How I Met Your Mother (les fans y reconnaitront d’ailleurs Cobie Smulders, ex Robin Scherbatsky), Friends From College, c’est l’histoire drôle et légère d’une bande d’ados trentenaires, dans toutes leurs contradictions.

Valéria

Valéria, une écrivaine souffrant du syndrome de la page blanche, traverse une mauvaise passe tant au niveau professionnel que sentimental. Ses problèmes la pousse à trouver refuge auprès de ses meilleures amies Lola, Carmen et Nerea.

Sous ses faux airs de Sex and the city à l’espagnole, Valéria déborde de conversations sur le couple, le sexe, l’orgasme féminin, ou les relations à plusieurs… Ce n’est pas la série de l’année mais, elle est plutôt sympa, si on veut passer le temps en toute légèreté.

Love

Love, c’est la rencontre bancale de Mickey et Gus, deux trentenaires immatures et paumés qui se croisent un matin de gueule de bois au supermarché du coin.

Entre soirées ratées et rencards catastrophiques, Love balaie les codes et s’impose comme une véritable anti rom-com : antidépresseurs, cuites, sexe raté… Une série aussi cynique que touchante.

Emily in Paris

Emily Cooper, jeune directrice marketing à Chicago, est engagée dans une célèbre agence de marketing parisienne pour y amener sa touche américaine. Très vite, le monde de l’influence lui ouvre ses portes.

Au centre de toutes les polémiques pendant plusieurs semaines, quoi qu’on en dise Emily in Paris a réussi à faire parler d’elle. Moquée pour certaines séquences improbables et clichées sur l’arrogance américaine ou la vie parisienne, elle a aussi été appréciée pour sa légèreté, son humour et son autodérision. Allez voir par vous-même…

La chronique des Bridgerton

Dans l’Angleterre de 1815, huit frères et soeurs proches de la puissante famille Bridgerton tentent de trouver l’amour, le tout chroniqué par le journal à scandales de la mystérieuse Lady Whistledown.

L’un des plus gros succès Netflix depuis sa création, La Chronique des Bridgerton dépoussière le royaume avec un penchant Gossip Girl très assumé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *