La crème Cytolnat Centella
Beauté

J’ai testé la crème Cytolnat Centella

Il y a quelques semaines, je vous racontais mon expérience avec le savon d’Alep et vous évoquais ma peau sensible, réactive et sujette aux rougeurs. C’est suite à cet article que Pauline de L’autruche nantaise et les laboratoires Cytolnat m’ont proposés de tester leur produit phare : la crème réparatrice et apaisante Centella.

Si j’étais un peu hésitante sur ce partenariat au départ (après tout, suis-je vraiment la bonne personne pour vous parler de produits pharmaceutiques ?), les laboratoires Cytolnat m’ont convaincue grâce à leurs produits à base d’ingrédients actifs d’origine naturelle, entièrement fabriqués en France. Une véritable découverte pour la petite belge que je suis.

Une crème apaisante et réparatrice

Coup de soleil, irritation, piqûres d’insectes ou brûlures ? La crème Centella est utilisée pour accélérer la reconstruction des peaux abîmées, agressées et fragilisées. Elle répare, hydrate et soulage toutes les peaux, même les plus sensibles.

La crème Centella est formulée à base d’extrait titré de centella asiatica. Vous en avez sans doute entendu parler, c’est la plante du moment en cosmétique ! Originaire de l’Afrique orientale et de l’Inde, elle est réputée pour ses propriétés dermo-réparatrices et apaisantes. Elle soulage les blessures, apaise les démangeaisons, adoucit les brûlures et permet de cicatriser plus rapidement.

Je vous en parle peu (because, you know… c’est pas super instagrammable), mais ma peau sensible est un calvaire à traiter au quotidien. Elle peut très bien réagir à un soin pendant trois mois et le rejeter violemment du jour au lendemain. Une peau bipolaire, quoi… (Y’a-t-il un dermatologue dans la salle?).

Depuis un moment, j’avais des rougeurs au niveau des ailes du nez, des sourcils et du front. J’ai tout tenté pour les faire disparaitre et je n’ai fait qu’aggraver mon cas (merci Google !). C’est donc évidemment ces zones que j’ai traitées en premier, après avoir nettoyé ma peau avec de l’eau de rose. Le test ultime !

Lire aussi : Ma routine beauté naturelle et anti-acné

La crème Cytolnat Centella :
bonne ou mauvaise idée ?

A l’application, la crème Centella se révèle être plutôt fluide et légère. Elle pénètre très rapidement sans laisser de film gras. C’est, à mon sens, le point le plus important pour une utilisation en journée. Et, surprise, elle est parfumée. Un délicat parfum de fleur d’oranger qui sent bon l’été, le Maroc et les vacances. J’ai eu envie de m’en tartiner tout le corps, d’enfiler une combishort et d’aller me siroter un thé à la menthe !

En plus d’être hypoallergénique et non comédogène, la crème Centella est une émulsion « huile dans eau » qui favorise la restauration du film hydrolipidique de la peau, sa barrière naturelle de protection. J’ai vu ses résultats dès la première application. Mes rougeurs étaient atténuées et ces désagréables sensations de tiraillement et de picotement avaient déjà presque totalement disparues. Wow !

Vous l’aurez compris, la crème Centella est un véritable couteau suisse. Un must have pour les peaux sensibles et un incontournable pour les casse-cou. Utile aussi bien en été qu’en hiver. Je l’ai d’ailleurs appliquée sur un coup de soleil ce week end; et je la garde sous le coude en prévision du rhume qui me tombera dessus cet hiver (bye bye le labello dans les narines !).

Vous pouvez vous procurer la crème Centella de Cytolnat en pharmacie et parapharmacie. Pour mes copines belges, elle est disponible auprès de plusieurs distributeurs en ligne et notamment sur Amazon.

Vous aussi, vous avez la peau sensible ? Rassurez-moi, je ne suis pas la seule à scroller sur Passeport Santé à la recherche du remède miracle ? Quelles sont vos astuces ?

8 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *